Vocation : Dieu attend de nous une réponse libre !

Témoignage de Sr Hélène sur la vocation !

Retrouvez toutes les initiatives proposées par la Famille Domini à l'occasion de cette Année de la Vie Consacrée sur http://avc.fmnd.org

Le prêtre est l'homme des tempêtes

En cette période des ordinations, voici un extrait de l'homélie du 21 juin 2015 de mgr Centène pour l'ordination de deux prêtres en la cathédrale de Vannes. Il y met en relief l'Amour du christ qui a saisi les futurs prêtres et leur mission au milieu des tempêtes.

Le prêtre est l’homme des tempêtes.
La barque de l’Eglise vogue sur les flots du monde, toujours prêts à se soulever.
Vous affronterez les petits grains médiatiques. Ils durent ce que dure le temps médiatique, une nouvelle chasse l’autre, « le flux les apporta, le reflux les remporte (Le Cid)». « Dieu apaise le vacarme des mers, le fracas de leurs flots et la rumeur des peuples. » (Ps. 65)
Vous affronterez les orages plus rudes suscités par les péchés des hommes, les vôtres et ceux des autres, l’orgueil de la chair toujours prêt à se réveiller, l’orgueil de l’esprit qui, dans son entêtement refuse de se rendormir en reconnaissant ses torts.
Vous affronterez les lames de fond du mystère d’iniquité, le grand combat eschatologique mené par celui qui ne veut pas reconnaitre sa défaite et qui jusqu’au jour du jugement refusera de lâcher prise.
Pascal soulignait le bonheur que l’on peut éprouver à être dans une barque battue par la tempête quand on a l’assurance qu’elle ne peut pas sombrer.
Mais il peut arriver qu’à l’intérieur de la barque nous soyons affectés par les remous extérieurs. Le psaume nous le dit « portés jusqu’au ciel, retombant aux abîmes, ils étaient malades à rendre l’âme, ils tournoyaient, titubaient comme des ivrognes, leur sagesse était engloutie. » (Ps. 106, 26-27)
Quand la sagesse est engloutie, il vaut mieux ne pas mêler sa voix au concert des propos ineptes. Mais n’oubliez jamais qu’il vaut mieux rester dans la barque ou dort le Christ plutôt que de chercher son salut en essayant de changer de barque.
Face à toutes les incertitudes qui pèsent sur votre traversée vous savez que le Christ est dans la barque et cela vous suffit. « Ta barque c’est ton coeur, disait saint Augustin, et Jésus dans la barque c’est la foi dans ton coeur. Si tu te souviens de ta foi tu n’es pas agité.» (Augustinus, Enarrationes).

Lire le texte de l'homélie en intégralité ICI

Témoignage de vocation : j'ai grandi avec la vocation !

A l'occasion de l'année de la vie consacrée, soeur Raphaëlle Domini, religieuse de la Famille Missionnaire de Notre-Dame, témoigne de sa joie d’être consacrée.

J'ai dit OUI à la joie ! Témoignage d'un frère

A l'occasion de l'année de la vie consacrée, frère Simon Domini, religieux de la Famille Missionnaire de Notre-Dame, témoigne de sa joie d’être consacré.

La Famille Missionnaire de Notre-Dame, fondée en 1946 par le Père Lucien-Marie Dorne et Mère Marie-Augusta, est avant tout une famille avec des frères et des sœurs, un Père et une Mère, qui collaborent pour tout. C’est une famille missionnaire, au service de l’Eglise universelle avec le charisme de l’éducation des cœurs. Cette famille est attachée à Notre-Dame des Neiges, qui nous tire vers les hauteurs.
Comment j’ai entendu l’appel ? Je ne suis pas tombé dans la marmite quand j’étais jeune.

La vie religieuse, c'est JESUS ! Témoignage de vocation d'un frère

A l'occasion de l'année de la vie consacrée, frère Joseph Domini, religieux de la Famille Missionnaire de Notre-Dame, témoigne de sa joie d’être consacré.

La beauté de la vie consacrée

Bien chers jeunes amis,

la consigne de cordée de ce mois de décembre devrait nous aider à bien vivre l’année de la vie consacrée en contemplant la Vierge Marie, notre Mère et modèle à tous. En venant en ce monde, Jésus a inauguré une nouvelle forme de vie en choisissant de ne pas se marier, de vivre pauvrement et d’accomplir l’Oeuvre de notre Salut en obéissant à Son Père. Notre Seigneur, c’est évident, ne méprise pas le mariage puisque c’est Lui qui, avec Son Père et le Saint Esprit, a créé la famille et a élevé le mariage au rang de sacrement. Jésus a été appelé par Saint Jean-Baptiste : l’Epoux ! Saint Paul, dans le chapitre 5 de sa lettre aux Ephésiens, révèle l’identité de Son Epouse : l’Eglise !

Méditons bien, en ce mois de novembre, le mystère de la vie consacrée de Jésus et de Marie et prions pour que Dieu donne à son Eglise de nouveaux saints consacrés qui, à la suite de Sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus, seront, dans le Coeur de l’Eglise, l’Amour ! Nous vous attendons nombreux pour venir fêter Notre-Dame des Neiges à Saint-Pierre-de-Colombier, ce samedi 13 décembre. N’ayez peur ni des kilomètres, ni du mauvais temps, ni de la fatigue. Notre-Dame des Neiges vous comblera de grâces. Nous vous souhaitons un Bon et Saint Avent qui vous prépare à un Bon et Saint Noël. Je vous bénis affectueusement et vous assure des prières et de l’affection de Mère Magdeleine.

Père Bernard

Seigneur, que veux tu de moi ?

Lors de son voyage en Corée, le pape François a rencontré les jeunes. Après leur avoir lu son discours, il a tenu à répondre à leurs questions d'abondance de coeur...Voici un extrait de sa réponse à l'une de ces jeunes, qui lui avait confié son hésitation entre la vocation religieuse et les études...

J’ai entendu très fort ce que Marina a dit : son conflit dans sa vie. Comment faire ? S’il faut aller sur le chemin de la vie consacrée, la vie religieuse, ou étudier pour devenir plus préparée pour aider les autres ? C’est un conflit apparent, parce que quand le Seigneur appelle, il appelle toujours pour faire du bien aux autres, que ce soit dans la vie religieuse, la vie consacrée, ou dans la vie laïque, comme père et mère de famille. Mais le but est le même : adorer Dieu et faire du bien aux autres. Que doit faire Marina et beaucoup parmi vous qui se posent la même question ?

Priez le Maître de la moisson d'envoyer des ouvriers à sa moisson

Lors de l'homélie du lundi 3 mars à la maison Sainte Marthe, le Saint Père, commentant la rencontre de Jésus avec le jeune homme riche (Marc 10, 17-27), avait demandé de prier pour demander au Seigneur d’envoyer à son Eglise des vocations :

" Il faut prier avec la conscience que les vocations existent, mais qu’il faut des jeunes courageux, capables de répondre à l’appel en suivant Jésus « de près » et en ayant le cœur uniquement pour lui. Aujourd'hui aussi, des jeunes sentent dans leur cœur cet appel à s’approcher de Jésus. Et ils sont enthousiastes, ils n’ont pas peur d’aller à la rencontre de Jésus, ils n’ont pas honte de s’agenouiller. Précisément comme l’a fait le jeune riche, avec un « geste public » en donnant une démonstration publique de leur foi en Jésus Christ. Aujourd’hui aussi, il y a beaucoup de ces jeunes qui veulent suivre Jésus. Mais quand ils ont le cœur empli d’une autre chose, et qu’ils ne sont pas courageux au point de le vider, ils reviennent sur leur pas, et ainsi, cette joie devient tristesse. Combien de jeunes, a-t-il constaté, ont cette joie dont parle saint Pierre dans la première Lettre (1, 3-9) proclamée pendant la liturgie : « Vous tressaillez d'une joie indicible et pleine de gloire, sûrs d'obtenir l'objet de votre foi ». Vraiment, ces jeunes sont très nombreux, mais il y a quelque chose au milieu qui les arrête. Quand nous demandons au Seigneur d’envoyer des vocations pour qu’ils annoncent l’Évangile, lui les envoie. Certains disent désespérés: Père, mais comme le monde va mal : il n’y a pas de vocations de sœurs, il n’y a pas de vocations de prêtres, nous courons à la ruine ! Pourtant, des vocations il y en a beaucoup, mais s’il y en a beaucoup, pourquoi devons-nous prier le Seigneur pour qu’il nous les envoie ? Nous devons prier pour que le cœur de ces jeunes puissent se vider : se vider d’autres intérêts, d’autres amours. Pour que leur cœur devienne libre. Voilà la vraie, la grande prière pour les vocations : Seigneur, envoie-nous des sœurs, envoie-nous des prêtres ; défends-les contre la vanité, l’idolâtrie de l’orgueil, l’idolâtrie du pouvoir, l’idolâtrie de l’argent. Notre prière est pour préparer ces cœurs à pouvoir suivre de près Jésus ».

(L'Osservatore Romano, Édition hebdomadaire n° 10 du 6 mars 2014)

Semaine de prière pour les vocations!

Cette semaine qui précède le Dimanche du Bon Pasteur est la semaine de prière pour les vocations. Pour préparer cette Journée Mondiale de prière pour les vocations, Benoît XVI a adressé aux fidèles un message dont nos vous livrons queques extraits. Dans ce message le Pape redit avec flamme la beauté et la grandeur de l'appel divin : " A la source de l’appel divin, il y a l’initiative de l’amour infini de Dieu, qui se manifeste pleinement en Jésus Christ. " car " chaque créature, en particulier chaque personne humaine, est fruit d’une pensée et d’un acte de l’amour de Dieu, amour immense, fidèle, éternel (cf. Jr 31, 3). Découvrir cette réalité change véritablement notre vie en profondeur. "


Répondons à l'Amour de Dieu par le don de nous-même !

Le Dimanche des Rameaux est traditionnellement la journée mondiale de la jeunesse, c'est pourquoi, l'homélie du Saint Père était ce jour là adressée aux jeunes, nous rappelant les questions fondamentales de notre existence, et le sens de celle-ci.

"Il est une question cruciale que nous ne pouvons pas éluder, étant donné qu’au cours de cette semaine (la seaine sainte), nous sommes appelés justement à suivre notre Roi qui choisit comme trône la croix ; nous sommes appelés à suivre un Messie qui ne nous garantit pas un bonheur terrestre facile, mais le bonheur du ciel, la béatitude de Dieu. Nous devons alors nous demander : quelles sont nos vraies attentes ? Quels sont nos plus profonds désirs?. "

Que cherchez-vous ? Discours de Benoit XVI aux jeunes en Croatie

Chers jeunes, Je vous salue tous avec beaucoup d’affection !

Soyez toujours dans la joie du Seigneur

Dans la Lecture qui a été proclamée, saint Paul nous a invités à être « toujours dans la joie du Seigneur » (Ph 4, 4). ... L’expérience de saint Paul révèle qu’il est possible, dans notre cheminement, de conserver la joie même dans les moments d’obscurité. À quelle joie se réfère-t-il ? Nous savons tous que dans le cœur de tout homme demeure un fort désir de bonheur. Toute action, tout choix, toute intention renferme en soi cette exigence intime et naturelle. Toutefois, très souvent, nous nous rendons compte que nous avons mis notre confiance en des réalités qui ne satisfont pas ce désir, bien plus, qui montrent toute leur précarité. Et c’est en ces moments que nous expérimentons le besoin de quelque chose qui va « au-delà », qui donne un sens à notre vie quotidienne.

Retraite spirituelle de saint Ignace

Toutes les dates des retraites ignaciennes proposées dans les différents foyers de la Famille Missionnaire de Notre-Dame se trouvent ici.

Ces retraites spirituelles de cinq jours, dans l'esprit des «Exercices spirituels» de Saint Ignace, et adaptées aux besoins de notre temps, se font dans le silence, la méditation et la prière, autour de la Sainte Vierge, pour se mettre à l'école de Jésus et se disposer à recevoir les lumières de l’Esprit-Saint.

Elles s'adressent à tous, à partir de 17 ans.

PROGRAMME - INSCRIPTION

Benoit XVI aux jeunes en Ecosse

Le jeudi 16 septembre, lors de son voyage apostolique en Angleterre, Benoît XVI a lancé un appel vibrant aux jeunes catholiques.

Benoit XVI dans les Abruzzes aux jeunes – 4 juillet 2010

Le 4 juillet dernier, Benoît XVI en vacances dans les Abruzzes, s'est adressé aux jeunes venus le rencontrer pour lui poser des questions. Ses réponses lumineuses valent vraiment le coup d'être lues.

Morceaux choisis :

Chers jeunes !