Nous n’imaginions pas, au début de l’année 2011, que la Tunisie, l’Egypte, la Lybie, des pays de la péninsule arabique et d’autres pays allaient connaître un tel bouleversement. Nous ne savons pas comment vont évoluer les événements dans les jours et les semaines à venir. Notre consigne de février est plus que jamais d’actualité : Jésus abandonné nous appelle à la prière et au sacrifice. Entendons son appel, répondons amoureusement à son appel !

Le Père Faysal Hijazen, curé de Ramallah, en Palestine, docteur en théologie morale et professeur à l'université de Bethléem, vient de parler de la « révolution de la dignité », qui a surpris par sa force et par ses fruits. « Si nous regardons profondément les choses, disait-il, nous nous rendons compte qu'il s'agit d'une révolution idéologique, profonde, fondée sur des principes auxquels il est difficile de renoncer. Il s'agit d'une courageuse détermination de regagner la liberté et la dignité de la personne humaine, qui a déraciné des cœurs, la peur. Cette peur qui a été le facteur dominant, précisément pour dominer tous ces peuples pendant de longues décades. Cette révolution a donc enlevé des cœurs la peur provoquée par des régimes habitués à l'intimidation, aux menaces, des régimes qui avaient aboli la liberté intellectuelle et ont imposé la peur ». Ce prêtre palestinien appelle de ses vœux « une nouvelle civilisation qui donne la confiance en soi et favorise le dialogue », une « nouvelle mentalité qui libère de toute chaîne qui détruit l'homme et le dégrade ».

Le Cardinal Ouellet, dans l’Osservatore Romano, vient d’analyser la crise de nos sociétés sécularisées où règne un climat relativiste de confusion éthique qui pèse sur l'éducation des jeunes générations : « Beaucoup d'aspirations à l'amour et à la liberté vont malheureusement s'échouer dans les rochers de l'individualisme et de l'hédonisme. Nos sociétés engendrent une masse d'individus solitaires qui n'osent pas s'engager dans un projet de mariage pour fonder une famille. Cette insécurité du cœur s'enracine dans un mal-être plus profond que le pape a décrit, dans Ubicumque et semper, comme « le désert intérieur qui naît là où l'homme, voulant devenir l'unique créateur de sa propre nature et de son propre destin, se trouve privé de ce qui constitue le fondement de toutes les choses ». Le Saint-Père répète ce message depuis le début de son pontificat : « Le grand problème de l'Occident est l'oubli de Dieu : c'est un oubli qui s'étend ». C'est pourquoi il rappelle que « le défi fondamental de la nouvelle évangélisation est celui d'annoncer Dieu de manière crédible et appropriée ».

Ces deux citations nous semblent très importantes pour vivre dans la foi, l’espérance et la charité ce temps de grandes tempêtes pour l’humanité, qui peuvent être suivies de plus grandes tempêtes encore ! Il est donc plus urgent que jamais de revenir à la source de notre vie chrétienne : la grâce de notre baptême. C’est le grand désir de notre Pape Benoît XVI dans son message de carême pour cette année 2011.

Ne restons pas « spirituellement passifs » devant les événements qui se déroulent actuellement dans notre monde, mais soyons ce que nous devons être et nous mettrons le feu de l’Amour divin dans le monde. Comprenons davantage encore que nous devons être les petits instruments de la Vierge Marie pour hâter le triomphe de Son Cœur immaculé.

1) Prière d’introduction :

Viens Esprit de sainteté… Notre Père... Je vous salue Marie… Notre-Dame des Neiges, Saint Joseph, Saint Casimir, Sainte Colette, St Dominique Savio, St Clément-Marie, Sainte Louise, St Patrick, St Cyrille de Jérusalem, Marie Marthe Chambon, Sts Patrons et Anges gardiens.

2) Efforts concrets : choisir chaque semaine un effort pour la prière, la pénitence et l’aumône.

Parole de Dieu : Rm 6, 3-11.

Le baptême pour St Paul est une nouvelle vie par la mort au péché avec Jésus mourant sur la Croix et la vie pour Dieu avec Jésus ressuscité.

3) Consigne spirituelle

Voir fichier joint

N’oublions pas de prier Saint Joseph en ce mois de mars ! Formation et Mission : Les Actes du Forum de Sens « conscience-vérité » vont être disponibles sur notre site en textes et en vidéo et audio.

En union avec Mère Magdeleine et tous nos frères et sœurs, je vous envoie l’expression de toute notre amitié et je vous bénis affectueusement en vous assurant de la prière de toute notre Famille Missionnaire. Nous confions toutes nos intentions à vos prières : notre conversion, le développement de la mission et les vocations. Bon et Saint Carême 2011 ! Père Bernard