blog.fmnd.org

La consigne spirituelle  |  Homélies  |  Web TV  |  Admin    

lundi 25 mars 2013

Priorité de la foi, primat de la charité

Du 26 au 31 mars : Priorité de la foi, primat de la charité

La quatrième partie du message de Benoît XVI nous prépare au Grand Triduum pascal :

«Comme tout don de Dieu, foi et charité reconduisent à l’action de l’unique et même Esprit Saint (cf. 1 Co 13), cet Esprit qui s’écrie en nous «Abbà ! Père» (Gal 4, 6), et qui nous fait dire: «Jésus est Seigneur» (1 Co 12, 3) et «Maranatha !» (1 Co 16, 22; Ap 22, 20).

Lire la suite...

samedi 31 mars 2012

Amour et Vérité se rencontrent, Justice et Paix s'embrassent

Bien chers amis et bien chers jeunes amis,

Le 1er avril 2012 est le Dimanche des rameaux, Journée mondiale de la jeunesse dont le thème - donné par Benoît XVI - est : ''« Soyez toujours dans la joie du Seigneur »''. Le thème de la joie est important pour notre Nation, la France, qui vient de vivre des évènements particulièrement graves et inquiétants. L’urgence de la nouvelle évangélisation est vraiment une réalité. ''Annonçons avec conviction la joie et l’espérance dont Jésus est le fondement'', mais n’oublions pas les victimes du terrorisme islamiste : des militaires, enfants et adultes ont été lâchement assassinés. Leurs familles sont dans le deuil et la souffrance. Confions-les à la divine Miséricorde et prions pour la conversion des responsables de ces actes terroristes, inspirés par la haine satanique. Imitons le courage de notre Saint-Père, qui vient d’effectuer un important et fatigant voyage apostolique au Mexique et à Cuba.

Lire la suite...

dimanche 28 mars 2010

Pourquoi le Pape souffre ?

Extraits de l’homélie de Père Bernard Domini pour le dimanche des Rameaux 2010

Le 29 mai 1994, Jean-Paul II avait déclaré au cours de la prière de l’angélus après un séjour prolongé à l’hôpital : « Comprenez pourquoi le Pape souffre ! Le Pape devait souffrir, de même qu’il a dû souffrir il y a 13 ans, de même a-t-il dû souffrir cette année. J’ai médité, j’ai repensé à nouveau à tout cela pendant mon hospitalisation. Et j’ai compris que je dois faire entrer l’Eglise du Christ dans le troisième millénaire par la prière, par différentes initiatives, mais j’ai vu que cela ne suffisait pas : il fallait l’y faire entrer avec la souffrance, avec l’attentat d’il y a treize ans et avec ce nouveau sacrifice. Pourquoi maintenant, pourquoi en cette année, pourquoi en cette Année internationale de la Famille ? Précisément parce que la famille est menacée, la famille est agressée. Le Pape doit être agressé ; le Pape doit souffrir, pour que chaque famille et le monde entier voient que c’est un Evangile supérieur, dirais-je : l’Evangile de la souffrance, avec lequel il faut préparer l’avenir, le troisième millénaire des familles, de chaque famille et de toutes les familles ».

Lire la suite...