"La loi divine du décalogue (les dix commandements a aussi une valeur obligatoire comme loi naturelle même pour ceux qui n'acceptent pas la Révélation : ne pas tuer, ne pas commettre d'adultère, ne pas voler, ne pas porter de faux témoignage, honorer son père et sa mère... Chacune de ces paroles du code du Sinaï prend la défense d'un bien fondamental de la vie et du vivre ensemble humain. Si l'on met en doute cette loi, le vivre ensemble humain devient impossible et l'existence morale même de l'homme est mise en péril."


Jean Paul II, Mémoire et identité,Flammarion 2005 p.160