Bien chers jeunes amis,

les temps sont troublés, beaucoup sont découragés, désemparés ou désespérés, mais nous devons plus que jamais être les témoins de Jésus et de l’évangile de la vie, de la vérité et de l’amour. Ne baissons pas les bras, ne nous décourageons pas et n’ayons pas peur de continuer à aller à contre-courant sans nous lasser. Soyons ce que nous devons être, comme le disait Jean-Paul II à nos jeunes aînés en l’an 2000, afin de mettre le feu de l’Amour divin dans le monde. La consigne de cordée de ce mois de novembre 2014 devrait vous aider à mieux comprendre la “déconstruction” ou mieux la “déchristianisation” de la France, Fille aînée de l’Eglise, et de l’Europe aux racines chrétiennes. Le vrai et seul remède est la sainteté pour tous. Alors, en avant, n’ayons pas peur d’être des saints, n’ayons pas peur d’inviter les hommes et les femmes de notre temps à se décider pour l’évangile et la sainteté! Vivons en communion avec les Saints et les âmes du purgatoire. Je vous bénis affectueusement et je vous assure des prières et de l’affection de Mère Magdeleine.